L’histoire des pépinières Mercier : une passion familiale depuis 1890

  • fr
  • en
  • es
Notre histoire

Produire les meilleurs plants ne s'improvise pas

MERCIER, UNE PASSION FAMILIALE POUR LA VIGNE DEPUIS 1890

Les Pépinières Mercier voient le jour en 1890 à Vix, en Vendée, avec Anatole Mercier qui se passionne pour le greffage de la vigne. Son fils Roger, continuera de développer l'entreprise jusqu'en 1970.

 

C'est sous l'impulsion de Jean-Pierre Mercier, accompagné de ses frères, que l'entreprise va connaitre un développement conséquent. Ils furent les premiers à comprendre l'importance de la qualité sanitaire et de la traçabilité pour la production d'un plant de vigne. Cette rigueur et cette expertise du végétal vont permettre aux vignerons les plus exigeants d'améliorer la qualité de leurs vignobles et de leurs vins. Mercier va également inaugurer une nouvelle forme de relation entre le vigneron et son pépiniériste, basée sur la technique et la confiance.

 

Aujourd'hui, Mercier est reconnu pour la qualité physiologique et sanitaire de ses plants de vigne, l’accompagnement technique et les services supports ainsi que le large choix du matériel végétal proposé.

 

Les moments clés

 

 

Années 2020 : création de nouvelles variétés pour construire une viticulture véritablement durable

  • Lancement de la première variété naturellement résistante Nathy®.
  • Inauguration du premier centre de multiplication hors-sol qui permet une traçabilité et une qualité sanitaire absolue tout en accélérant le déploiement de nouvelles variétés et sélections.
  • Mercier devient officiellement reconnu comme établissement de sélection et création variétale.

  

Années 2010 : reconnaissance officielle des biocontrôles Mercier

  • Production des premiers plants désinfectés vis-à-vis des champignons associés aux maladies du bois (naissance de CleanPLANT®).
  • Le procédé CleanPROCESS® fait l’objet d’un dépôt de brevet International (numéro de publication International WO2013/01105311).
  • La souche trichoderma I-1237, inoculée en routine dans la gamme ForcePLANT®, est le premier biofongicide homologué pour lutter contre les pathogènes associés aux maladies du bois.

 

Années 2000 : Mercier intensifie sa R&D et se concentre sur les biocontrôles pour renforcer les défenses naturelles et la qualité des plants

  • Lancement de la gamme CleanPLANT®.
  • Lancement de la gamme ForcePLANT®.
  • Lancement des premiers plants en pot mycorhizés spécialement développés pour les remplacements : les Force9®.
  • Production des premiers plants inoculés avec des trichodermas souche I-1237.
  • Publication des premiers résultats sur les travaux R&D autour de l'utilisation et de l'inoculation du trichoderma souche I-1237 sur la vigne.
  • Premiers essais sur la mycorhization et l'inoculation de biocontrôles sur les plants de vigne.
  • Premières analyses PCR pour le dépistage de divers pathogènes de la vigne.
  • Accréditation du laboratoire par la COFRAC, norme ISO-17025 pour la réalisation de ses analyses ELISA.
  • Inauguration des nouveaux locaux du centre de R&D Novatech (450 m2 de laboratoire, 150 m2 d'atelier et 500 m2 de serres).

 

Années 1990 : Mercier est officiellement reconnu comme le leader de la filière sur la qualité sanitaire et la traçabilité

  • Création de Mercier Argentina.
  • Mercier devient leader européen.
  • Mercier est la première pépinière à maitriser le greffage en vert (greffe parfaite en sève montante qui permet une vascularisation optimale entre le greffon et le porte-greffe).

 

Années 1980 : Mercier parie sur la qualité sanitaire et la traçabilité pour la production de ses plants de vigne

  • Création de l'établissement B, pour maitriser les approvisionnements en matériel végétal (greffons et porte-greffes).
  • Lancement de la stratégie d'auto-approvisionnement avec la plantation de parcelles de vignes-mère de porte-greffe et greffon.
  • Création du laboratoire Novatech, centre de R&D et diagnostic sanitaire.
  • Inauguration des agences technico-commerciales de Bordeaux et du Sud.

 

1890 : Anatole Mercier débute l’activité de pépiniériste viticole, qui sera développée par son fils.

 

L'aventure commence avec la crise du phylloxéra. Anatole Mercier se prend de passion pour le greffage de la vigne et décide d'aller se former à Angoulême. De retour dans la ferme familiale, il s'empresse de replanter le domaine. La qualité de ses greffes et de ses plants est telle que la demande augmente rapidement. Il se met alors à fournir des plants à ses voisins, les Charentes, la Loire, le Bordelais, etc. L'aventure Mercier commence. Et cette passion va perdurer de génération en génération.

Présentation

Entreprise à dimension humaine, experte dans la production de plants de vigne et la création de vignobles depuis 1890 en France et à l’étranger.